Tout ce qu’il faut savoir pour une croisière en Antarctique

Tout ce qu’il faut savoir pour une croisière en Antarctique

L’Antarctique est le désert le plus grand au monde. C’est une destination spéciale et une expérience particulière. Cependant, les croisières en Antarctique ne sont pas aussi préparées que les croisières aux Maldives. Il existe de nombreuses notes et informations que vous devez connaître avant de vous y rendre. Voici tout ce que vous devez savoir avant de faire une croisière en Antarctique.

croisière antarctique

Croisière en Antarctique : Comment s’y rendre ?

Pour arriver en Antarctique il faut d’abord se rendre à Ushuaia en Argentine ou à Punta Arenas au Chili, qui sont les principaux points de départ. Les compagnies aériennes que vous pouvez utiliser pour aller à Ushaia et à Punta Arenas sont respectivement Aerolíneas Argentinas et LATAM Airlines. 

En bateau, le voyage vous prendra 6 jours en tout pour y arriver. Le trajet le plus long prend deux à trois semaines, en passant par la Géorgie du Sud et les îles Falkland.

Croisière en Antarctique : Quand partir ?

Les excursions généralement se font pendant l’été, c’est-à-dire d’octobre à mars. En effet, les températures sont beaucoup plus clémentes durant cette période, quoique l’air demeure vif et frais. Vous pourrez également accéder aux lieux plus facilement. Si vous partez entre octobre et décembre, vous pourrez observer les oiseaux de mers, et les manchots fabriquer leurs nids. Entre janvier et mars, vous verrez les phoques et les manchots veiller sur leur petits. La neige a pratiquement disparu à certains endroits, ce qui vous permettra d’entrevoir des paysages de roche noire. Il est impératif de tout planifier parfaitement des mois, voire des années à l’avance.

Découvrez également : Top 5 destination pour un week-end en France

Combien ça coûte ?

Pour la croisière d’une personne en Antarctique, il faut prévoir 9 000 € pour 10 nuits, avec Ponant. Il arrive toutefois que la société française propose des tarifs spéciaux pour les voyageurs en solo sans supplément. Ainsi, plus vous réservez tôt, plus vous économisez.

Pourquoi est-il interdit d’aller en Antarctique ?

L’Antarctique, depuis l’adoption du Traité le concernant, avec le Protocole sur la protection de l’environnement, a été identifié comme une réserve naturelle scientifique et consacrée à la paix. 

Aussi, trois obstacles interdisent de s’aventurer dans le Continent Blanc. Ce sont la mer de Rossi, le volcan Erebus et la Grande Barrière de Glace, qui ont gêné une expédition de James Ross en 1841, qui s’y rendait avec deux navires, l’Erebus et le Terror.

Les voyages en Antarctique sont possibles depuis l’Australie, notamment à partir de la Tasmanie, ou de la Nouvelle-Zélande. Cependant la pointe sud de l’Amérique du Sud, Ushuaia, en Argentine, ou Punta Arenas, au Chili, sont les points de départ de la plupart des touristes polaires.

Par ailleurs, les avions ne survolent pas l’Antarctique, car le bouclier magnétique et atmosphérique de la Terre ne sécurise pas beaucoup le vent solaire au pôle. Mais les passagers n’ont pas vraiment à craindre, car il peut s’agir d’une succession de quatre radiographies. Par contre, cela peut être plus dangereux pour les hôtesses et les stewards qui opèrent sur ce vol plusieurs fois par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.