Voyage covid : est-il possible de voyager à l’étranger ?

Voyage covid : est-il possible de voyager à l’étranger ?

Depuis le 31 Janvier 2021, la France a restreint les sorties à destination d’un pays extérieur au continent Européen ou d’une zone d’outre-mer. Par conséquent, à défaut d’un motif impérieux, il n’est pas possible de voyager partout à l’étranger. Ceci étant, de nombreuses personnes se demandent quel voyage covid est autorisé ? Motif impérieux, attestation, conditions, nous vous expliquons tout ce que vous avez besoin de savoir.

Voyage covid : est-il possible de voyager à l’étranger si l’on vit dans un département concerné par le confinement ?

La bonne nouvelle, c’est que le confinement n’a aucune incidence sur la réglementation relative au motif impérieux. Autrement dit, rien ne vous empêche de voyager à l’étranger que vous soyez en zone confinée ou non. Cependant, vous devez remplir les conditions imposées par la nouvelle attestation. Laquelle stipule que les déplacements interrégionaux ne sont pas autorisés sauf pour motif de travail ou impérieux. Les motifs impérieux sont d’ordre familial, à savoir : cas de décès, maladie d’un proche, etc.

voyage covid

Par ailleurs, avoir un billet d’avion, de train ou de bus fait office de dérogation. Si vous vivez dans un département concerné par le confinement, il vous permet de vous déplacer sur une distance de 10 km de votre domicile et durant les moments couvre-feu. Vous devrez alors cocher la case correspondante sur votre attestation. 

Qu’en est-il du voyage à l’étranger si l’on vit dans une zone non-confinée ?

La règle des 10 km autour du domicile ne s’applique pas dans les départements non-confinés. Vous pouvez donc circuler librement en dehors des heures du couvre-feu. Hors des horaires du couvre-feu, vous devez disposer d’un motif impérieux pour vous voyager à l’étranger. 

En outre, depuis le 11 mars dernier, il n’est plus obligatoire de justifier d’un motif impérieux pour les voyages en provenance ou à destination de l’Australie, le Japon, le Royaume-Uni, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, Singapour. Cependant, veuillez vous renseigner sur les conditions d’entrée dans chacun des pays cités, car si la France n’exige pas de motif impérieux, ce n’est pas le cas ailleurs.

Dans quels pays de l’Europe peut-on partir en voyage ?

La plupart des pays d’Europe, appliquent des restrictions pour contrôler les entrées :

  • Pour les arrivées par avion ou par bateau, l’Espagne exige au voyageur de présenter un test Covid PCR ou un contrôle sanitaire. L’Italie exige une quatorzaine, la Croatie, Malte, Monaco, le Portugal, le Royaume-Uni demande en plus un isolement. En Serbie, Turquie, Suède, Suisse, Slovénie, ces contrôles sont exigés uniquement pour les vols aériens. En Roumanie, on exige en plus un isolement. Au Monténégro, en Bulgarie, Arménie, Bosnie, Géorgie, à Chypre, aux Açores et aux Canaries, il faut remplir ces exigences pour accéder à un hébergement touristique.
  • Quant à la République Tchèque et à la Lettonie, les frontières sont ouvertes. En revanche, seuls les déplacements essentiels sont autorisés.
  • Certains pays imposent aux voyageurs français, un auto-isolement, un test PCR négatif, il s’agit entre autres de : la Slovaquie, l’Irlande, la Belgique, l’Allemagne, la Grèce, l’Autriche.

Par ailleurs, certains pays demandent également de remplir un formulaire en ligne avant l’arrivée ou le départ. Quant au port du masque et à la distanciation sociale, ils sont obligatoires dans presque tous les pays. L’évolution de l’épidémie étant imprévisible, des mesures de restrictions de circulation, d’ouverture des établissements publics, peuvent également s’appliquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *