Voyage contre la dépression : voyager pour se sentir vivre

Voyage contre la dépression : voyager pour se sentir vivre

Angoisse, ennui, sentiment d’insécurité, la pandémie de coronavirus a modifié les habitudes de vie dans le monde entier. Les mesures de confinement nous obligent à rester cloîtré à la maison. Les jours se succèdent et la monotonie s’installe. Par ailleurs, les mesures de distanciation sociale détériorent les relations sociales et certaines personnes se retrouvent seules à broyer du noir. Comment organiser ses pensées afin de surmonter ses inquiétudes ? Comment lutter contre la dépression qui s’installe ? Pour beaucoup, la solution serait de réaliser un voyage contre la dépression pour se sentir vivre à nouveau.

Voyage contre la dépression
Voyage contre la dépression

Comment conserver sa santé mentale pendant la pandémie ?

Il est normal d’éprouver de l’anxiété, du stress et des inquiétudes après une situation stressante. Certes, nous ne réagissons pas tous de la même façon et nos sentiments peuvent muer avec le temps. Cependant, prendre soin de vous est ce qui vous permettra de surmonter la dépression dans le temps. En prenant soin de votre santé émotionnelle, vous pourrez reprendre le contrôle de vos pensées.


Parmi les réactions au coronavirus, voici les plus courantes :

  • La peur de la contamination de ses proches ou de soi-même,
  • Les modifications de ses habitudes alimentaires et de sommeil,
  • Les difficultés à se concentrer,
  • La consommation accrue de l’alcool, du tabac ou autres,
  • L’aggravation des maladies chroniques.

Autant de choses qui peuvent vous mener à la dépression sans assistance.

Les bienfaits du voyage sur le mental

Le voyage contre la dépression apporte de nombreux bienfaits sur la santé. Voici quelques effets positifs du voyage sur notre bien bien-être :

  • Diminution du risque de troubles mentaux et dépressifs : le fait de découvrir de nouvelles choses stimule le cerveau. Par ailleurs, faire de nouvelles rencontres et interagir avec les autres permet de conserver la santé mentale. 
  • Ouverture au monde : voyager permet d’avoir une vision différente sur le monde et est une façon de relativiser son quotidien.
  • Garder la santé : bouger, s’aérer est bénéfique pour la santé, premièrement d’un point de vue physique. C’est excellent pour le cœur, les muscles et le bien-être psychologique. 

Voyage contre la dépression : les tendances du tourisme en 2021

Fin 2020, de nombreuses entreprises dans le domaine du voyage ont réalisé des enquêtes afin de connaître les tendances touristiques pour 2021. C’est le cas du site Amadeus, spécialisé dans la gestion pour la distribution et la vente de services de voyage en France. Idem pour le Guide du Routard. Booking.com a également enquêté sur plus de 20 000 individus originaires de 28 pays. Le sondage a été réalisé en ligne au mois de juillet 2020.

Voici à quoi s’attendre concernant le voyage en 2021 :

  • Les destinations offrant des normes de sécurité et de santé hautes : ceci qu’il s’agisse, du pays visité, des aéroports, des compagnies aériennes ou de l’hébergement. Ils ne sont pas inquiets à l’idée de devoir passer le test de PCR. En fait, 66 % des personnes sondées affirment dans une destination exigeant des tests à l’arrivée et 64 % ne voient pas d’inconvénients au port du masque dans les places publiques.
  • Le rapport qualité prix : la pandémie a impacté les finances des voyageurs. Par conséquent, ils souhaitent optimiser leurs dépenses. Ils sont donc plus enclins à effectuer un voyage lorsque le billet est remboursable ou que les modifications s’effectuent sans frais. Booking prévoit à cet effet des conditions d’annulation beaucoup plus flexibles.
  • Voyager rarement, mais plus longtemps : la pandémie a amené plusieurs personnes à se poser des questions sur la santé de la planète. Une prise de conscience qui influence le choix de destinations afin de privilégier l’écotourisme dans des zones moins connues.

Les résultats du sondage de Booking, fait ressortir que 63 % de voyageurs attendent de l’industrie du tourisme des offres plus durables. Même si cela signifie voyager moins fréquemment, mais beaucoup plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *