Comment fonctionne le malus assurance moto ?

Le bonus-malus permet aux motocyclistes d’être récompensés ou pénalisés selon le degré de leurs implications dans les accidents. Les effets d’un malus en assurance moto et la manière de le calculer sont développés dans la suite, avec des conseils pour trouver une assurance moto à moindre coût pour les malussés. 

Coefficient de réduction-majoration ou bonus-malus

Le bonus-malus, qui est aussi un principe du facteur de diminution-augmentation, fonctionne à la fois pour les voitures et les motos. Précisément, le motard perçoit une prime de 5 % en un an s’il n’est responsable d’aucun accident. Les motards qui partagent une responsabilité commune perdent une prime de 12,5 %, et 25 % du bonus s’envole pour les motocyclistes pleinement responsables du dommage.

Comment est calculé le bonus-malus ?

On évalue le bonus-malus en fonction du nombre de dommages que vous avez causé.

Le calcul du bonus

Si l’assuré ne cause aucun dommage pour l’année en cours, il réduit son coefficient de l’année précédente de 5 %. Par conséquent, le coefficient 1 passera à 0,95. 

Nombre d’année d’assuranceCalculCoefficient
1 année sans accident responsable1,00 x 0,950,95
2 années sans accident responsable0,95 x 0,950,90
3 années sans accident responsable0,90 x 0,950,85

Le calcul du malus

En revanche, le coefficient de l’année précédente passe à 1,25, soit une augmentation de 25 %, si l’assuré est entièrement responsable du dommage de l’année en cours. Si l’assuré n’est que partiellement responsable, la majoration sera réduite à 12,5 %. 

Différentes modulations du coefficient bonus-malus sont possibles dans certaines situations professionnelles nécessitant l’utilisation d’une voiture, tel qu’un médecin ou une infirmière. Pour chaque année sans accident, le coefficient diminue de 7 % au lieu de 5 %, et augmente de 20 % au lieu de 25 % pour chaque accident.

Application du malus en assurance moto

Pour chaque année sans accident, le coefficient est réduit de 5 %. Or, si celui-ci est déjà à 25 %, à cause d’un accident de l’année précédente, pour avoir à nouveau un coefficient de 1, il faudra 5 ans sans accident. Par ailleurs, le malus est supprimé et le coefficient revient à 1, en cas d’absence totale d’accident pendant deux années de suite.

Lisez l’article : Top 5 destination pour un week-end en France

Cas particuliers d’application du bonus-malus 

Voici quelques exemples d’application particulière du bonus-malus :

Sinistre avec un bonus de 0,50 depuis au moins 3 ans au minimum

Avec un bonus de 0,50, vous ne perdez pas de point lorsque vous êtes responsable d’un accident, sur une période de 3 ans. Néanmoins, il vous faut trois ans pour retrouver cet avantage.

Changement de contrat d’assurance moto : que devient le bonus-malus ?

Dans le cadre d’un changement d’assurance, d’un changement de moto ou d’un achat de moto, le coefficient bonus-malus est transféré d’une police d’assurance à une autre. Ainsi, vous pouvez conserver le coefficient bonus-malus même si vous changez de compagnie d’assurance.

Bonus-malus : assurance auto et moto

Disons que vous avez une assurance auto pour votre voiture et que vous souhaitez assurer votre moto. Votre coefficient malus est pris en compte lors du calcul des primes d’assurance moto au moment de l’achat. 

Comment bien assurer sa moto selon son coefficient bonus-malus ?

Grâce aux primes réduites, en tant que conducteur avec un bon coefficient de bonus, vous pouvez facilement compter sur des assurances plus chères telles que l’assurance tous risques, et ainsi bénéficier de la bonne protection au bon prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.